Your browser does not support JavaScript!

MADELEINE D’ENGREMONT, une grande dame du Sport Adapté

"Portrait d’une figure emblématique du Sport Adapté"

Logo FFSA

29/04/2021

UNE GRANDE DAME DU SPORT ADAPTÉ

Connue pour son enthousiasme à toute épreuve et son amour des sportifs, Madeleine d’Engremont, alias Mado, quitte ses fonctions au sein de la fédération après l’avoir accompagné pendant près d’une quarantaine d’années. Portrait d’une figure emblématique du Sport Adapté.

Après avoir été sacrée vice-championne d’Europe avec l’équipe de France féminine de basket, Mado fut recrutée en 1970 par l’AS Monaco avec, à la clef, un emploi de kinésithérapeute à Menton, au sein de l’IME Bariquand Alphand. Peu après, elle met un terme à sa carrière de basketteuse pour se consacrer à son métier ; c’est alors qu’elle rencontre le Sport Adapté en suivant des formations sur le handicap mental et le handicap psychique.

Passionnée par son travail auprès de ce public, Mado s’engage à la FFSA dès 1985. Elle a alors la chance d’avoir une famille qui comprend sa passion et un employeur qui accepte que ses heures de récupération soient utilisées pour son activité bénévole.

Heureusement car Mado s’investie totalement : elle écume alors, des années durant, en tant que kiné bénévole les nombreux championnats de France. Sa joie de vivre et sa douceur lui permettent d’être rapidement adoptée par les sportifs. Une fois à la retraite, Mado s’engage également – toujours comme kiné bénévole – auprès des équipes de France de basket et de tennis de table. Elle suivra les joueurs sur la plupart des stages et des compétitions, dont les Jeux paralympiques de Londres et ceux de Rio.

2012 | JP de Londres avec Pascal Griffault
2012 | JP de Londres avec Pascal Griffault
2012 | Madeleine reçoit la légion d'honneur
2012 | Mado reçoit la légion d’honneur
2012 | Mado & Pascal Pereira Leal aux JP de Londres
2012 | Mado & Pascal Pereira Leal aux JP de Londres

Au-delà des soins Mado – qui a su, grâce à ses qualités d’écoute, développer une extraordinaire complicité avec les sportifs – réconforte, rassure et gère le stress de ses protégés. Elle fait de la relaxation son cheval de bataille : pour elle, bien vivre son corps est primordial et pour trouver l’équilibre, vivre harmonieusement, le mouvement doit être bien intégré par le corps et l’esprit. Une approche qu’elle peut explorer au sein de la FFSA qui, dès le début, lie de manière naturelle motricité et psychisme, et qui s’attache à adapter les activités physiques aux capacités de chacun.

C’est dans cet esprit que Mado s’intéresse de très près aux Activités Motrices et participe aux travaux de recherche menés afin de mieux adapter les ateliers aux capacités des sportifs. Très attachée aux personnes les plus vulnérables, elle œuvre alors énergiquement au développement des Activités Motrices, qu’elle considère – à juste titre – comme la discipline emblématique du Sport Adapté. 

En 1997, décidée à s’engager encore davantage, Mado intègre le comité directeur ; ce qui ne l’empêchera pas de poursuivre ses missions sur le terrain et de partager avec les sportifs le plaisir d’être ensemble. Malgré des années d’engagement elle garde un esprit vif et l’envie d’en faire plus pour les sportifs ; ce qui explique sans doute sa popularité et sa longévité au sein de la famille Sport Adapté. Elle est, de surcroît – de l’avis de tous ceux qui l’ont côtoyé – une camarade enthousiaste, bienveillante et franche, qui pousse chacun à en faire plus et qui dit ce qu’elle a à dire quitte, en dernier recours, à donner de la voix pour défendre ses convictions. Personnalité pour le moins attachante, reconnue pour ses compétences et son implication, Mado fut – tout au long de ces années – un véritable moteur pour la fédération.

Si Mado est très émue à l’évocation de ces belles années de partage et de collaboration, voire triste à l’idée de quitter la fédération – qu’elle a vu grandir et pour laquelle elle éprouve une profonde affection – cela ne l’empêche pas d’arrêter son engagement pour “faire place aux jeunes” et se consacrer à sa famille.

2012 | Equipe de France Sport Adapté au CREF SA Poitou
2012 | Equipe de France Sport Adapté au CREF SA Poitou
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn