Your browser does not support JavaScript!

Championnats de France para natation et athlétisme adapté

"Un avant-goût de normalité"

Logo FFSA

12/07/2021

Du 1er au 4 juillet se sont tenus à Vichy les championnats de France de para athlétisme et de para natation adaptée. Très attendus ces deux rendez-vous, les seuls de la saison 2020-2021, ont accueilli des sportifs enthousiastes et motivés. 

Si la saison sportive fut pour le moins perturbée, elle se termine en beauté car tant du côté des participants que des organisateurs l’heure était au plaisir de se retrouver après des mois sans compétition. Cette très bonne ambiance ne fut en rien entamée par une météo capricieuse : soleil cuisant jeudi et vendredi puis fortes averses samedi et dimanche.

Outre le fait d’être les seules compétitions nationales de la saison 2020-2021, ces championnats de France – parfaitement organisés par le CDSA Allier-Puy-de-Dôme – avaient la particularité de regrouper les championnats jeune et adulte. Le centre omnisport et le stade aquatique ont ainsi accueilli pas moins de 180 athlètes et 120 nageurs ; une participation inférieure à ce qui se fait habituellement mais qui représente, après une saison sportive sinistrée et compte-tenu des circonstances, une véritable victoire tant pour les sportifs que pour les organisateurs. 

Les deux commissions sportives nationales – assurant la partie sportive et technique de la compétition – n’avaient pas perdu la main et ont parfaitement géré l’événement malgré des mois sans grands rendez-vous. L’organisation a pu également s’appuyer sur des bénévoles issus de la faculté STAPS APA de Clermont et sur des jeunes de l’UNSS, formés aux postes d’officiels et juges, venant de collèges de Vichy, de Cusset et de Civray (Vienne). Il ne s’agit pas d’une action ponctuelle puisque ces derniers œuvreront sur de prochaines compétions Sport Adapté avant d’encadrer des épreuves lors des Global Games 2023.

Sandrine Chaix, conseillère déléguée au handicap de la région Auvergne-Rhône-Alpes, a assisté à quelques épreuves, un passage remarqué et un signe fort à deux ans de l’organisation des Global Games à Vichy. 

Du côté des bassins, si certaines épreuves – compte-tenu des circonstances – ne comprenaient qu’un ou deux nageurs, le niveau de performance était tout de même au rendez-vous : Cléo Renou a battu 2 records du monde (50 m nage libre et 200 m 4 nages) ; plusieurs records de France sont également tombés : Axel Belig en a, pour sa part, établi deux : l’un sur 100 m dos, l’autre sur 100 m papillon. Aucun record par contre du côté de l’athlétisme.

Les commissions ont profité de ces championnats pour innover, notamment en matière de développement durable : la commission athlétisme a mis en place un site Internet pour les résultats tandis que celle de natation a remplacé le papier – utilisé pour les documents des réunions techniques ainsi que pour les résultats – par des QR codes.

La commission natation a également expérimenté une nouvelle gestion des podiums en raccourcissant les délais entre les courses et la remise des médailles : après être sortis de l’eau les nageurs, au lieu de repartir chacun de leur côté, étaient invités à patienter quelques instants avant de monter sur le podium. Une solution qui a fait l’unanimité et permis de fluidifier le déroulement de la compétition.

Pour ceux qui se posaient la question, pas d’inquiétude la retransmission en directe des épreuves de natation sera de retour en 2022.


Les résultats sont à retrouver directement sur la page “résultats”

Pour les photos, cela se passe sur notre galerie Flickr 😀

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn